Top 3 des phrases sur les bébés qui me donnent envie de frapper des gens


On ne va pas se mentir, depuis que je suis devenue maman, y’a ⅔ phrases qui me donnent envie de frapper les gens (alors que la violence, c’est mal).

Pour me défouler, voici mon top 3 des phrases qui me font péter les plombs.

Laisse-la pleurer, ça lui fait les poumons.

Oui alors non. Un enfant n’a pas besoin de pleurer pour que ses poumons se développent. Soit ses poumons sont bien développés, soit ils ont besoin de maturation, c’est le cas pour les préma par exemple, et dans ce cas, pleurer ne changera rien au game, bien au contraire. Laisser son enfant pleurer est mauvais pour lui. Si le sujet vous intéresse, je ferai un article pour expliquer le processus en détail mais l’idée à retenir, c’est que si votre enfant pleure, c’est qu’il a peur.

La peur déclenche une alerte interne, un peu comme quand vous entendez un bruit dans la nuit noire ou que vous voyez la poignée de la porte bouger. Votre corps se tend pour être prêt à réagir en cas de danger, c’est ce qu’on appelle le stress. Donc un bébé qu’on laisse pleurer dans son lit, c’est un bébé qu’on laisse dans un état de stress maximal. Et un état de stress permanent, c’est ce qu’on appelle le traumatisme. Voilà voilà…

Alors autant je comprends ce type de discours à l’époque de nos parents, autant aujourd’hui, avec l’avancée de la science et la connaissance que nous avons du fonctionnement cérébral, ça me retourne la tête qu’on puisse encore tenir de tels propos.

C’est pas malsain de l’allaiter encore ?

Sur ce sujet, je pourrais parler des heures tellement ça me déglingue que le corps de la femme soit autant sexualisé.

Soyons bien clair : mes seins sont conçus pour produire du lait. Ils servent à ça.

Pour l’OMS, l’allaitement devrait être exclusif jusqu’à 6 mois et préconisé comme alimentation principale jusqu’à 1 an. Pour la suite, c’est selon mais le sevrage naturel de l’enfant, c’est entre 2 ans ½ et 7 ans.

Attention, je ne juge absolument pas les femmes qui choisissent de ne pas allaiter ou celles qui allaitent sur une courte période. Chacune fait comme elle veut, comme elle peut. Par contre, je trouve assez ahurissant que les femmes soient devenues de tels objets sexuels que le sein ne puisse plus servir à ce pour quoi il a été créé : nourrir.

Elle fait des caprices

Ma fille avait trois semaines quand mon médecin de famille a indiqué sur son carnet de santé qu’elle avait un fort caractère et quand il m’a conseillé d’être ferme pour ne pas me laisser bouffer. Trois putain de semaines.

J’ai de la chance, la Biscotte est plutôt cool, elle est souriante, curieuse et calme malgré un fort besoin de gesticulation. Pourtant, il lui arrive de s’énerver, de pleurer et de s’agiter mais il y a toujours une raison. La faim, la fatigue, l’angoisse. Mon rôle de mère est d’essayer de comprendre ce qu’elle cherche à communiquer. Parfois, ses pleurs répondent à mon propre stress et il suffit que je me calme intérieurement pour qu’elle s’arrête de pleurer, miraculeusement. Parfois, je mets du temps à comprendre ce qui cloche mais dans 100% des cas, si elle pleure, c’est qu’elle a une raison de pleurer alors non. Un bébé de 3 mois, de 6 mois, de 9 mois, ça ne fait pas de caprice. Et un enfant d’un an ou deux non plus.

Pour conclure, je vous invite à lire cet excellent post d’@AlmiraGulsh nos bébés, ces tyrans.

Si vous aussi vous avez des phrases qui vous agacent, vous avez le droit de les partager avec moi. Promis, ça fait du bien.

5 commentaires

  1. Cloe dit :

    J’adore !!! Tellement vrai !!!! L’histoire des poumons maintenant c’est simple, quand on me le dit je demande « connais tu une personne qui n’a pas assez pleuré et qui a des soucis pulmonaires ? » En général ca calme…

    J'aime

    1. Marie-Aurélie dit :

      HAHAHA ! Meilleure réponse. Je n’y avais pas pensé, c’est génial.

      J'aime

  2. Claire B dit :

    Oui tellement de stupidité dans ce monde . Jai comme autre exemple : « tu l’as trop aux bras tu lui donne de mauvaises habitudes , il n’arrivera jamais à dormir seul « . Petit loulou a 2 mois et demi et fait déjà ses nuits donc s’il a besoin de moi la journée car cela le rassure et bien n’en déplaise aux braves gens !
    Bravo à toi pour cette jolie page Marie-Aurelie et plein de bonheur avec ton trésor .

    J'aime

    1. Marie-Aurélie dit :

      Oui, j’ai eu ce genre de réflexion, aussi…

      J'aime

  3. Jubadgone dit :

    Il faut aussi rajouter que les bébés peuvent pleurer pour d´autres émotions que la peur. Quand il est triste, dégoûté… comme vous. Mais vous, votre cerveau est mature, alors vous savez vous arrêter. C’est pas la peine de demander à Bébé d’arrêter de pleurer : il ne PEUT pas, son cerveau et donc lui sont dominés par les émotions. Accompagnez plutôt cette émotion et voyez si vous pouvez la transformer en quelque chose de positif. Exemple : j’ai le cul dans la merde, j’arrive pas à me retourner, je suis sur le dos, ça coule. Je suis deg’. Je pleure. Je hurle. Voyez ? Nous aussi on hurlerait hein. Accompagnez : au lieu de dire « arrête ton caprice, tu dois dormir » ou « arrête de pleurer, ce n’est qu’une couche » ben change sa couche en chantant, en jouant, nettoye de partout, et à mon avis, ton bébé s’arretera de pleurer.

    Nb: astuce pour les angoisses nocturnes: laisse lui un vêtement qui a ton odeur dans le berceau. On ne pense jamais assez aux effets des odeurs !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.